A la mémoire de Christian CALMELS

A la mémoire de Christian Calmels

Vendredi 29 mai 2020, la nouvelle du décès de Christian Calmels nous bouleverse. Après la stupéfaction due à la brutalité de l’annonce, l’incrédulité s’installe puis de nombreux souvenirs refont surface et se télescopent dans nos têtes.

Christian était un des plus anciens membres du Cyclo Sport, villefranchois de souche, il a bien connu les membres fondateurs du club et contribué avec eux à son développement.

Après une interruption due à la pose de prothèses de hanches il rejoint le peloton au début des années 90 avec une passion intacte.

Puis vient la période des premiers grands voyages du club : Corse, Baléares, Sardaigne. Il y participe, bien sûr, avec Liliane et s’y montre un animateur hors pair. C’est au cours de ces merveilleux périples que nait une grande relation de complicité avec Jean Ferrier et Michel Guy.

Ensuite avec Bruno Lefebvre et Michel Debaisieux il est à l’origine des séjours de début de printemps sur la Costa Brava. Hôtel Eden Roc à San Féliù de Guixols, que de magnifiques souvenirs de chevauchées fantastiques !!

C’est ce trio, qui crée, aussi, les rendez-vous  du jeudi après-midi, ils  connaissent toujours un grand succès.

Le lundi, jour de fermeture de leur commerce, il aime partager sa passion avec Liliane lors de sorties plus apaisées

Amateur d’évolutions techniques, il nous conseillait dans le choix des nouveaux équipements. Bon observateur, il savait trouver des circuits à faire lors des journées de vent d’autan.

Arrivent les premiers signes d’insuffisance respiratoire qui l’éloignent provisoirement  du groupe de copains, mais grâce à l’apparition des premiers vélos à assistance  électrique il s’intègre à nouveau parfaitement. C’était un précurseur !

Ne sont pas rares les cyclos (tes) qui ont bénéficié de l’aide généreuse de son bras puissant lors de passages difficiles.

Il n’a pas été épargné par les chutes, dont certaines très sévères, mais à chaque fois le désir de rouler était le plus fort et il n’a jamais renoncé à pratiquer le vélo.

Enfin c’était un narrateur inépuisable pour nous faire revivre les évènements caucasses survenus lors des nombreuses sorties effectuées ensemble.

Il va terriblement nous manquer.

Au revoir Kiki.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.